Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les avantages et inconvénients de jouer en premier ou en second. Ces conseils seront donnés par rapport aux missions ITC et ETC, mais restent globalement les mêmes quel que soient vos scénarios.

Pourquoi jouer en premier

Les avantages semblent évidents. Tout d’abord, c’est vous qui faites les premiers dégâts. Vous avez donc l’opportunité de vous débarrasser des unités adverses gênantes, avant qu’elles n’aient pu faire quoi que ce soit. De plus, vous imposez un rythme de jeu : c’est à l’adversaire de réagir à vos actions, et non l’inverse. Cela permet parfois d’acculer l’adversaire dans un rôle de réponse uniquement, et de l’emmener où vous le voulez.

Vous serez aussi le premier joueur à pouvoir utiliser vos réserves, ce qui peut mettre une certaine pression.

Cependant, un adversaire intelligent saura minimiser ces avantages. Il peut cacher ses unités clés hors ligne de vue. Si vous n’y arrivez pas, c’est probablement que vous jouez sur des tables trop dégagées, et que vous avez besoin de quelques bloquants supplémentaires. De plus, commencer en premier implique souvent de s’exposer à découvert, car vos unités doivent avancer sur la table et donc se mettre en danger.

Pourquoi jouer en second

Il y a des avantages à jouer en second. Ils sautent moins aux yeux, mais il faut en tenir compte. Évidemment, nous avons le nouveau Stratagème, Positions Préparées. Il vous permet de mettre votre armée entière à couvert pour 2CP. Certaines armées en profiteront plus que les autres, comme nous avons pu le voir dans l’article sur la FAQ.

Mais le plus important est qu’en jouant en second, votre adversaire vous a dévoilé son jeu. Vous êtes libre d’y réagir en conséquence. Par exemple, si votre adversaire capture un objectif, vous pouvez le reprendre : il n’aura donc aucun point. C’est particulièrement important dans les missions du livre de règle. En effet, vous pouvez voler un ou deux objectifs en fin de partie, et la remporter grâce à cela.

Enfin, vous avez l’opportunité d’obliger votre adversaire à déployer ses réserves en premier. Ce n’est pas grand chose si vous n’en avez pas ou peu, mais si votre adversaire et vous en jouez beaucoup, il vous sera facile d’attendre que les renforts adverses soient déployés, avant de déployer les vôtres et d’éliminer les siens.

Qu’est-ce qui est le mieux ?

Comme souvent, ça dépend. Si vous jouez dans un tournoi où vous ne pouvez pas placer le terrain, ou pire, sur une table quasi-sans décors, il vaut évidemment mieux commencer en premier. D’un autre côté, si votre adversaire et vous jouez tous les deux beaucoup de renforts, vous allez probablement vouloir jouer en second. Cela vous permettra de faire pression sur votre adversaire pour qu’il déploie ses renforts en premier.

Ce sont évidemment des exemples extrêmes, mais vous avez compris l’idée. Peu de listes voudront automatiquement jouer en premier, ou en deuxième, mais il en existe toutefois, et il est important de les identifier. Par exemple, la très populaire -pre-FAQ– « liste imbattable » préférait toujours jouer en premier. Cela permettait d’éliminer les menaces qui pouvaient détruire le Castellan. Évidemment, cette liste est beaucoup moins forte maintenant, mais c’est un très bon exemple d’une armée qui voulait toujours jouer en premier.

À l’opposé, les T’au veulent généralement jouer en deuxième. En effet, les T’au sont extrêmement mobiles, grâce aux nombreuses unités disposant du mot-clé <VOL>, et qui peuvent ignorer le malus pour avoir bougé et tiré grâce aux désignateurs laser. De plus, les T’au ont tendance à avoir des sauvegardes au-dessus de la moyenne, ce qui rend le stratégème Positions Préparées très utiles pour eux. Ils ont enfin la capacité de réagir aux actions de l’ennemi sans s’exposer de manière significative.

Augmenter ses chances grâce aux transports

rhino pour jouer en premier

Maintenant que vous avez une idée des avantages de jouer en premier ou en second, que pouvez-vous faire pour garantir que vous jouerez bien ce qui vous arrange le plus ? Au final, cela se décide aux dés, et ça, vous ne pourrez pas le changer. Cependant, vous pouvez faire certaines choses pour essayer d’obtenir le +1 sur le lancer.

Avant que votre adversaire et vous ne commenciez à vous déployer, vous devez évaluer combien d’unités seront déployées, ainsi que la présence de transports. Il y a plusieurs raisons à cela. À la base, celui qui a le moins de poses terminera presque toujours en premier. Si aucun de vous n’a des transports, vous ne pouvez rien faire. Mais dans le cas contraire ? Prenons un exemple.

Imaginons que vous avez 14 poses, et votre adversaire 13. Supposons aussi que votre adversaire se déploie en premier. Donc lorsque votre adversaire déploiera sa dernière unité, il vous restera deux poses. Pour avoir le bonus, il faut donc réduire votre déploiement d’au moins trois poses. C’est ici qu’interviennent les transports. Ces derniers peuvent transporter plusieurs unités, tant que cela n’excède pas la capacité du transport. Par exemple, une unité de 10 Bersekers peut être déployée dans un rhino, réduisant le total de poses de 1. Mais vous voulez réduire le total de trois poses, pas de une.

Si vous déployez plutôt le Rhino avec 5 Space Marines du Chaos et deux personnages à l’intérieur, vous avez réduit votre nombre de poses de trois. Et vous aurez donc le +1 au jet. Et lors de votre premier tour, vous pourrez débarquer ces unités, et embarquer vos 10 Berserkers à la place. De plus, les figurines qui étaient à l’intérieur bénéficieront d’un mouvement « gratuit » de 3″ en débarquant.

Autres méthodes

Vous pouvez faire deux autres choses pour améliorer vos chances de choisir qui commence. Si votre armée a besoin de jouer en premier, réduisez autant que faire se peut votre nombre de poses. Cela peut être fait en combinant des unités, en remplaçant deux unités faibles par une unité plus forte, ou bien sûr grâce aux Transports, tant qu’ils sont aussi utilisés pour leur fonction principale.

L’autre chose à faire est de vous rappeler que vous avez des choix à faire durant le déploiement. Il y a un jet pour déterminer qui joue en premier. Mais le gagnant du jet ne commence pas automatiquement : il choisit qui commence. Donc si vous gagnez le jet, et que vous voulez jouer en second, vous pouvez ! De plus, si votre adversaire choisit de jouer en premier, et que vous voulez jouez en second, ne tentez pas de voler l’initiative. C’est optionnel, donc si l’ordre des tours vous convient, n’essayez pas de le changer.

Catégories : Stratégie