Dans cet article, nous n’allons pas passer en revue un moyen de mieux jouer. A la place, nous allons voir comment vous pouvez apprendre plus grâce au temps que vous passez à jouer. Cela nécessite d’apprendre à évaluer vos actions et décisions grâce à l’honnêteté intellectuelle.

L’honnêteté intellectuelle, c’est quoi ?

Pour ce faire, nous avons besoin de définir un terme que nous utiliserons souvent. L’honnêteté intellectuelle. En quelques mots, c’est l’idée d’évaluer objectivement ses actions, comme si vous étiez une personne extérieure.

Pourquoi faire cela ? Afin de nous débarrasser de notre biais émotionnel. Personne ne veut avoir tort, et c’est parfois dur de l’admettre. Il est donc monnaie courante pour nous d’expliquer notre erreur de manière rationnelle et logique. C’est une réaction tout à fait naturelle.

Mais c’est aussi extrêmement préjudiciable si vous jouez à Warhammer 40 000. En fait, c’est préjudiciable tout le temps, si vous essayez de vous améliorer à quelque chose.

Vous devez en effet juger vos choix passés de la manière la plus objective possible, afin de reconnaître quand vous avez fait une erreur, pour pouvoir la corriger.

Le problème, c’est qu’à Warhammer 40 000 le facteur aléatoire est très important. Quasiment tous les jeux ont un aléa, mais à 40K, toutes les actions autre que le mouvement sont aléatoires. Et encore, si vous Avancez, le mouvement est aussi aléatoire !

C’est sur l’aspect aléatoire que beaucoup de joueurs mettront la faute en parlant de leurs échecs. Nous connaissons tous quelqu’un qui fait des jets incroyablement chanceux ou malchanceux. C’est d’ailleurs peu-être vous. Qui que ce soit, gardez cette personne en tête.

Il y a deux écoles de pensée principales en ce qui concerne les dés, et la chance. Tout en les décrivant, nous allons en voir une troisième, qui vous permettra de devenir un meilleur joueur. Ce changement d’état d’esprit vous donnera de bien meilleurs résultats que n’importe quel conseil tactique.

Se focaliser sur les dés

honnêteté intellectuelle et les dés

Le premier et plus évident état d’esprit est de se focaliser sur le résultat des dés. C’est le cas de la personne qui dit faire des jets de dés toujours malchanceux. Et elle ne le dit pas en rigolant, mais en se plaignant. Cette personne représente l’idée que si vous aviez eu des meilleurs jets de dés, vous gagneriez toutes vos parties.

Nous allons voir que cette façon de penser mène à des conclusions absurdes. Si les dés sont l’unique facteur déterminant la victoire ou la défaite, cela veut forcément dire que rien d’autre ne changera le résultat de la partie. Et par conséquent, que les décisions tactique n’influent pas du tout. C’est bien évidemment absurde, car vous devez prendre toutes sortes de décisions tactiques quand vous jouez à 40k. Que ce soit de tirer, de bouger, de relancer des dés, etc. Toutes ces décisions influent fortement sur le cours de la partie.

Se focaliser sur les décisions

les décisions

Voyons maintenant une autre façon de penser. Beaucoup de joueurs compétitifs pensent comme cela, et pour être honnête, ce raisonnement est bien moins faux que le précédent, et fera de vous un bien meilleur joueur.

C’est l’idée que les jets de dés n’importent pas du tout, et que seules les décisions comptent. Malheureusement, même s’il est meilleur que le précédent, ce mode de réflexion n’est pas parfait non plus. En effet, que se passe-t-il si lors d’une partie, vous ne faites que des 1, et votre adversaire que des 6 ? Cela peut arriver, et quelles que soient les décisions que vous prendrez, cela n’y changera rien, et vous perdrez.

De plus, d’un point de vue pratique, une grande partie de l’art de jouer à 40k est la capacité à réagir aux coups de chance et de malchance.

Nous avons donc éliminé les deux raisonnements les plus extrêmes. Le premier, ne se concentrer que sur la chance ou la malchance, souvent celui des joueurs qui s’énervent. Le second, ne se concentrer que sur les décisions, généralement propre aux joueurs compétitifs.

Viser le juste milieu

Il nous reste donc une troisième option, souvent peu explorée, qui est probablement correcte du point de vue de l’honnêteté intellectuelle. Comme vous vous en doutez, c’est de tenir compte des deux aspects. Bien évidemment, il faut mettre l’accent sur les décisions (puisque c’est ce que l’on peut contrôler) mais sans oublier que la chance joue son rôle.

Ainsi, on prend en compte toute l’information, peu importe ce qu’elle dit. Et avec 100% de l’information, vous devenez mieux à même de comprendre ce qui s’est passé, et de vous améliorer. C’est la base de l’honnêteté intellectuelle.

Par exemple, si vous jouez si bien que vous forcez votre adversaire à faire des charges à 12″, vous avez probablement très bien joué. Mais s’il la réussit ? S’il arrive à faire ce double 6, soit une chance sur 36 ?

Eh bien, vous perdrez peut-être. C’était un coup de malchance. Est-ce que vous auriez pu prendre des décisions différentes, qui auraient empêché votre adversaire de faire cette charge pour de bon ? Si c’est le cas, alors vous avez trouvé quoi améliorer. Vous avez au final identifié que vous avez bien joué, que votre adversaire a eu beaucoup de chance, et surtout, que vous auriez pu faire mieux. Et s’il n’y avait pas la possibilité d’éviter cette charge, eh bien c’était un coup de malchance. C’est rare, mais parfois une partie se joue uniquement à la chance.

La plupart du temps, même dans les parties où aucun jet de dé ne semble réussir, vous avez probablement pris de mauvaises décisions. Vous devez comprendre pourquoi et en tirer des leçons, conformément aux principes de l’honnêteté intellectuelle.

Si vous adoptez cette façon de penser, vous deviendrez un meilleur joueur avec le temps. Vous vous améliorerez bien plus qu’avec des conseils tactiques.

Retour en arrièreretour vers le futur

Vous vous rappelez de cette personne dont on a parlé plus tôt ? Celle avec beaucoup de chance, ou de malchance ? Après avoir lu cet article, regardez-la jouer une partie ou deux. Si vous pensez qu’elle a beaucoup de malchance, notez les erreurs qu’elle fait. Faites preuve d’honnêteté intellectuelle, et évaluez tout ce qu’elle fait. Vous verrez probablement des erreurs que cette personne ne verra jamais. Elle est trop concentrée sur sa chance, ou sa malchance dans ce cas. Mais vous, vous pourrez voir tout ce qu’elle aurait pu faire pour s’améliorer.

A l’opposé, si vous trouvez une personne très chanceuse, regardez-la jouer. Peut-être que c’est juste de la chance, mais peut-être vous rendrez-vous compte qu’elle prend en réalité beaucoup de bonnes décisions.

Peu importe à qui vous pensiez, vous n’analysiez probablement pas les parties auparavant. Après cet article, vous mettrez peut-être plus à profit l’honnêteté intellectuelle afin de comprendre ce qui s’est passé, et si une personne prend des bonnes ou mauvaises décisions, ou fait vraiment preuve de chance ou de malchance.

Catégories : Stratégie