Nous allons voir dans cette série d’articles quelques bonnes pratiques pour construire sa liste pour Warhammer 40 000 en version 8, en commençant aujourd’hui par l’adaptation aux objectifs.

Construire sa liste : le commencement

Comme toujours, commençons par la base. Pour construire sa liste de manière efficace, vous devez comprendre votre objectif. Sans cette réflexion, vous aboutirez à une liste qui fait tout, mais qui ne fait rien de bien.

En V8, vous devez garder quelques questions à l’esprit :

  1. Comment gagner les missions ?
  2. De quelle manière infligerez-vous des dégâts à une variété d’unités et d’archétypes ?
  3. Enfin, comment empêcherez-vous votre adversaire de réussir les points ci-dessus ?

Tout cela, c’est la base. Rentrons maintenant un peu dans le détail.

Gagner des missions

La meilleure façon de s’améliorer à 40k est de se concentrer sur la mission. Les joueurs ont tendance à oublier cette notion primordiale. Pour gagner, il faut atteindre vos objectifs. Très simplement, rappelez-vous au début de chaque tour ce que vous devez faire pour gagner. C’est la meilleure habitude à travailler afin de vous améliorer et de gagner des parties de manière plus régulière.

Voici, par exemple, les objectifs ETC.

Objectifs de fin de partie

Facile à dire, mais comment le faire ? Tout dépend du type de mission que vous jouez. Les scénarios du livre de règles nécessitent plus de patience que de mobilité. Vous devez être capable de survivre jusqu’à la fin de la partie, où vous marquerez les objectifs. Pour ce type de missions, on aura souvent des armées très statiques.

Par exemple : une armée avec beaucoup d’unités de tir à longue portée, des unités de soutien pour les améliorer et des cordons. Ce genre de liste sera extrêmement performant sur ces scénarios. Il suffit de quelques unités mobiles pour aller chercher les objectifs de fin de partie.

Exemples d’unités et de listes

ripper-swarm-objectifs

Des exemples d’unités parfaites pour ce rôle seraient les Ripper Swarms des Tyranides. En effet, cette troupe bon marché a la capacité de s’enterrer en fin de partie afin de se cacher sur un objectif. Ils ne feront quasiment aucun dégât de toute la partie et ils ne bougeront peut-être même pas du tout. Mais considérés dans le contexte de la mission, ils pourront vous faire gagner la partie.

Dans ce type de listes, vous pouvez vous concentrer sur la puissance de feu au détriment de la capacité à scorer. Le but de votre liste sera de maximiser votre capacité de destruction et votre résistance, au détriment de votre mobilité. Un exemple d’armée taillée pour ce rôle est l’Astra Militarum. En première ligne, plusieurs écrans de troupes, pour bloquer les réserves ennemies. Derrière ceux-ci, les unités de tir à longue portée : Manticore, Basilisks, Heavy Weapon Squads, etc. Elles-mêmes soutenues par des personnages apportant des bonus, comme les relances pour toucher, les psykers, etc. Pour marquer les objectifs, ce genre de liste n’a besoin que de quelques unités, comme par exemple les Scions. Ils attendront en réserve jusqu’au tour 3, pour aller capturer des objectifs.

Pour ce genre de missions, plusieurs paramètres sont importants à maîtriser. Le placement des objectifs, le déploiement, et le timing du moment où faire votre mouvement pour prendre les objectifs.

Objectifs progressifs

Ce genre de missions offre la possibilité de marquer des points à chaque tour de jeu. Cela donne souvent des parties plus dynamiques. Par contre, elles exigent souvent beaucoup plus de mobilité et de flexibilité que les missions à objectifs de fin de partie. Vous ne pouvez pas vous permettre de tirer depuis votre bord de table en jouant de manière défensive. Même si vous causez plus de dégâts que votre adversaire, vous perdrez probablement en n’ayant pas pu marquer suffisamment de points.

Pour ce genre de missions, vous devez construire un archétype de liste adaptable aux changements du jeu, afin de pouvoir marquer lorsque l’opportunité se présente. Cela exige de penser différemment la conception de liste. Vous voudrez bien sûr toujours protéger vos unités précieuses, mais vous devrez conserver plus de points pour les unités capables de scorer chez l’adversaire. Vous devez également réfléchir à la façon dont vous les maintiendrez en vie jusqu’à ce qu’elles puissent accomplir leurs objectifs.

Exemples d’unités et de listes

ultramarines-objectifs

Un exemple de ce genre de liste (l’efficacité relative des Marines mise à part) pourrait être un noyau de tir composé de Devastators, de Predators, etc, accompagnés par des personnages leur donnant des bonus (Capitaine et Lieutenant). En plus de cela, la liste serait composée d’unités plus agressives, comme les Escouades d’Assaut, les Vanguard Veterans, la Compagnie de la Mort, etc.

Enfin, vous aurez également dans votre liste des unités capables de se déployer à mesure que vous devrez prendre certains objectifs, comme les Scouts. Les unités agressives peuvent également être utilisées dans ce rôle-là, c’est souvent le cas en fin de partie de toute façon.

Dans ce type de missions, vous devrez être capables de maîtriser le placement des objectifs, mais surtout d’être capable de vous adapter et de vous replacer pour tirer profit des occasions de marquer des objectifs qui se présenteront.

Catégories : Stratégie